Pourquoi ce blog ?

                        Du patchwork … au puzzle !

  Corail1Corail2Corail3Corail4

       « Ingénierie et pilotage sont les deux piliers du Management des Organisations »

 Ceci dit, il nous faut maintenant reconnaître que nos pratiques en la matière divergent de manière flagrante de ce que l’expérience nous a appris !

En matière d’ingénierie des organisations

nous savons (merci à la systémique !) que l’approche cartésienne d’analyse d’un système complexe par découpage ne peut suffire à le comprendre, alors comment saurait-on concevoir en le composant ce que l’on ne sait comprendre en le décomposant ?

Et pourtant notre démarche d’ingénierie en général, et de construction d’organisation en particulier, est basée sur l’assemblage de rôles et fonctions, déterminés bien évidemment à l’issue d’une démarche … d’analyse !

En matière de pilotage des organisations

nous savons (merci encore à la systémique !) que le comportement d’un groupe d’éléments en interaction ne peut se déduire des comportements individuels de ses éléments.

Et pourtant, dans les écoles et entreprises, les formations et pratiques se focalisent sur les méthodes, outils et démarches visant à mieux connaître, comprendre et orienter les comportements individuels (des collaborateurs … et des managers !).

 

    Comment dépasser ces contradictions ?

Tout simplement en se rappelant que ce n’est pas l’Homme qui a inventé l’organisation, ce qui invite à identifier, pour les exploiter, ce que seraient ces principes naturels générateurs d’ordre et d’organisation.

C’est l’approche du Management naturel des organisations qui propose une nouvelle grille de lecture des situations pour enrichir les démarches actuelles de conception, de pilotage et d’analyse de nos propres organisations.

Car, plus que de proposer un outil méthodologique de plus, normatif, procédural et à spectre d’action forcément limité, il s’agit là de s’approprier les mécanismes naturels de base de l’émergence et de la dynamique des organisations pour que chacun, en fonction de son appréciation de la  situation qu’il doit gérer, puisse lui-même composer sa propre réponse.

Et cela même (et surtout !) si la situation réclame à la fois du management agile, de l’intelligence collective, de l’auto-organisation, de l’organisation du travail, etc…

 

  …………………

Un conseil : pour découvrir et suivre ce blog, consultez-le dans l’ordre croissant des articles numérotés.